Choisir sa formation et rejoindre les métiers du tourisme | Portail d'Admission des Écoles Supérieures de Tourisme

Pourquoi intégrer un parcours Bachelor Tourisme dans une école supérieure ?

Prochaine session

ESCAET Aix en Provence
Épreuves d’admission Ville
Groupe ESC Troyes
Épreuves d’admission Ville
09/12/2016 TROYES
LRSHT – Groupe Sup de Co La Rochelle
Épreuves d’admission Ville
08/12/2016 LA ROCHELLE
09/12/2016 LA ROCHELLE
IEFT -
Groupe IDRAC Bachelor
Épreuves d’admission Ville
14/12/2016 PARIS
14/12/2016 LYON
IEFT -
Groupe IDRAC BTS
Épreuves d’admission Ville
14/12/2016 PARIS
14/12/2016 LYON

Nous contacter

Vous avez des questions ?
Contactez-nous !

Contactez nos écoles

Pourquoi intégrer un parcours Bachelor Tourisme dans une école supérieure ?

Choisir sa formation et rejoindre les métiers du tourisme

Des formations variées pour des métiers qui le sont encore plus...

Vous souhaitez préparer une carrière sachant combiner vos aspirations dans les domaines du tourisme, de l’international et du management ? Les épreuves d'admission vous offrent la possibilité de vous inscrire et d’intégrer un parcours adapté à vos ambitions au sein d’une École supérieure référente en matière de Tourisme.

En associant une réelle ouverture interculturelle, une parfaite compréhension de la filière tourisme ainsi que des capacités opérationnelles et variées en management et gestion des entreprises à votre premier cycle académique, vous bénéficierez d’une expérience complète et extrêmement recherchée.

Fort de votre parcours, vous aurez alors la possibilité d’évoluer professionnellement dans le secteur d’activité de votre choix : événementiel, hospitality, destination, voyage, E-tourisme, communication, …

 

Diversité des formations en Tourisme

Il existe plus d’une centaine de diplômes ou certificats proposés en France (licences, masters, bachelor....) de Bac+3 à Bac+5 préparant aux métiers du Tourisme. Seulement nombre de ces formations offrent des enseignements peu en phase avec les réalités professionnelles et affichent de mauvais taux d’insertion. Sur quels critères choisir sa formation ?

Des licences qui ne servent strictement à rien

Ces derniers temps ont vu fleurir le marché des formations en Tourisme : "Des licences qui ne servent strictement à rien ont ouvert ces dernières années, explique Dominique Chambeyron, vice-président de la FFTST, chargé de la formation professionnelle. Une seule poignée de formations après le BTS sont vraiment de bonne qualité". En 2009, une enquête de la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) montrait déjà une "inadéquation quantitative et qualitative" des formations en tourisme.

L'information est difficile à trouver

Une fois le projet professionnel déterminé, la première étape consiste à se renseigner quant aux perspectives d'insertion professionnelle : dans un secteur saturé, même une bonne formation n’est pas gage d’emplois.

Il faut ensuite vérifier que le diplôme est inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et qu'il est donc reconnu par l'Etat. Dans certaines écoles, des formations sont reconnues, d'autres non.

Vérifier si l'école est reconnue par les professionnels

Bien se renseigner, également, sur le titre proposé. Ainsi, seules les universités sont autorisées à délivrer des licences. D'autres écoles peuvent délivrer des diplômes au niveau bac+3, qui sont parfois reconnus au niveau européen, mais qui ne permettent pas de s'inscrire en master à l'université. Attention également aux formations en alternance : des écoles proposent des formations en alternance sur leur site Internet, mais en réalité, il ne s’agit que d'une formation classique avec plusieurs stages de deux mois.

Il est également indispensable de vérifier si cette école est reconnue par les professionnels du secteur, se renseigner auprès des anciens élèves ou encore sur les réseaux sociaux.

Se renseigner sur les taux d'insertion

Le meilleur moyen de s'assurer de la qualité d'une formation, c'est de se renseigner sur les taux d'insertion. Seulement, il ne faut pas se contenter des informations transmises par les écoles : mieux vaut vérifier, en demandant une liste des élèves en poste et des sociétés dans lesquelles ils travaillent.

EN BREF :

  •           Formation inscrite au RNCP
  •           Se renseigner sur le titre proposé
  •           Vérifier que la formation est reconnue par les professionnels du milieu
  •           Se renseigner sur les taux d’insertion

La FFTST sur son site internet, recense les formations de bac+2 à bac+5.